LE PROJET

ARCH - Un projet Interreg IV-A Deux Mers - Un programme de coopération transfrontalière

ARCH vise à améliorer la manière dont les habitats naturels sont répertoriés, préservés et restaurés dans le Nord-Pas de Calais et dans le Kent. Cet objectif a été atteint grâce au partage d’expertises et d’informations entre les partenaires et grâce au développement de méthodes communes d’évaluation de l’état des habitats et des espèces. Cela est passé aussi par l’amélioration de la manière dont les habitats sont cartographiés, par le biais notamment de technologies innovantes de télédétection, afin d’assurer le suivi et la conservation à long terme des habitats naturels, en cohérence avec les objectifs de Göteborg en matière de préservation de biodiversité en Europe.

ARCH permet à de nombreux interlocuteurs à travers le Nord-Pas de Calais et le Kent, d’avoir accès aux données sur la biodiversité, de manière plus efficace et précise. Le système adopté, permet d’effectuer des interprétations à différents niveaux pour la collecte, l’analyse et le stockage des données sur les habitats. Le projet a permis d'étudier  par ailleurs la faisabilité de l’utilisation des nouvelles technologies, de types satellitaires, pour développer à plus long terme un système de suivi de l’étendue, de la qualité et de la fragmentation des habitats dans la zone du projet.

HISTORIQUE DU PROJET

Le Kent et le Nord-Pas de Calais ont un héritage naturel commun (des bois de valeur internationale, des pelouses calcaires, des zones humides) issu de la même base géologique, et modelé de la même manière par le climat et les activités humaines. Ces similarités rendent évident que les deux parties doivent chercher une solution collective aux défis communs, grâce à des échange de bonnes pratiques et sur la préservation de l’environnement naturel. La Région Nord-Pas de Calais et la Région du Kent retiennent dans leurs stratégies respectives d’aménagement du territoire la préservation de la biodiversité comme une priorité.

La constitution d’une Trame Verte et Bleue en Nord-Pas de Calais traduit la volonté de reconstituer une infrastructure naturelle multifonctionnelle, c’est-à-dire écologique, ludique et paysagère. Les projets issus de “Valley of Visions” du Kent visent la conservation du paysage, de la biodiversité et du patrimoine local en y associant le public et les organisations locales.

ARCH a été développé pour répondre aux problèmes suivants :

  • Manque d’une cartographie commune sur l’état des habitats naturels dans le Kent et le Nord-Pas de Calais pouvant être interprétée au niveau local, régional et international
  • Absence d’approche commune pour évaluer les habitats naturels, pour permettre des comparaisons entre les données et permettre un travail transfrontalier efficace
  • Absence d’une approche intégrée permettant une estimation rapide de l’impact sur la biodiversité des projets d’aménagement qui sont à l’étude
  • Absence d’un système durable facilitant l’appréciation de l’état et de l’étendue des habitats naturels
  • Le besoin d’une méthodologie pour mesurer et comprendre la fragmentation du paysage et des habitats naturels
  • Le manque d’échanges entre collègues européens sur les techniques, expériences et solutions permettant de limiter l’impact des aménagements sur la biodiversité et de fonder davantage la prise de décision sur des preuves etc...

LES OPPORTUNITES

ARCH a développé une approche transfrontalière commune permettant de :

  • Comprendre la vitesse à laquelle les habitats naturels changent et améliorer la connaissance des milieux naturels
  • Développer une méthodologie pour évaluer la fragmentation des habitats et prendre en compte ces données dans les programmes de restauration
  • Renforcer les échanges transfrontaliers sur l’évaluation, la conservation et la gestion des habitats
  • Développer une méthode durable pour évaluer l’état des habitats naturels
  • Améliorer l’accès à l’information des utilisateurs concernés, autorités de planification, propriétaires terriens, promoteurs etc.
  • Encourager les mécanismes de prise de décision à intégrer davantage la biodiversité et les habitats naturels lors de projets d’aménagement du territoire
  • Sensibiliser des audiences très variées à l’importance de l’environnement naturel et diffuser les résultats du projet dans les pays de la zone des Deux Mers et dans les autres pays Européens

Image: William Moreno

Image: unknown

2 Mers Seas Zeeen Kent County Council Conservatoire Botanique National Bailleul
Region Nord-Pas de Calais Kent Biodiversity Action Partnership